Entrevue avec Stéphane Slogar de SLOGAR

Stéphane Slogar, co-fondateur de SLOGAR

Humain et engagé, c’est ce qui décrit le mieux Stéphane Slogar, celui qui est à la tête de SLOGAR depuis 2005, entreprise qu’il a cofondée avec son frère Grégory. L’organisation a pour principale mission de protéger les avoirs et récupérer le dû des personnes accidentées de la route et du travail. Un domaine qui est venu tout naturellement aux deux frères, autant par un concours de circonstances au niveau professionnel que familial.

En 14 ans de carrière chez SLOGAR, Stéphane en a vu de toutes les couleurs, mais persiste à dire que sa plus grande fierté est d’avoir pu régler chaque dossier grâce à son équipe très qualifiée. «Tout ce que tu peux imaginer au Québec en matière d’accident de travail, d’accident de la route, ou en matière de personnes qui ont des conditions personnelles, on l’a chez nous. Notre plus grand accomplissement c’est qu’on peut faire n’importe quel dossier, n’importe quel type de problématique. Aussi, je dirais que c’est la maturité de l’équipe. La maturité de l’organisation. Puis, le fait qu’on est capable d’aider énormément de personnes. On va chercher beaucoup de sous pour eux, puis on dessert au-delà de 1000 clients par année » , explique-t-il. Stéphane raconte aussi qu’il est très important d’offrir un environnement très humain à chaque client puisque les gens rencontrés sont souvent très vulnérables dû à leur condition.

De plus, il explique qu’il est essentiel de toujours donner l’heure juste aux clients, à chaque étape du processus. Cela permet ainsi une totale transparence qui rassure automatiquement le client et lui permet de laisser le dossier entre les mains de véritables professionnels. «Les gens qui ont un accident de travail, un accident de la route ou qui, de leur côté, ont une condition personnelle qui est indemnisable, bien ce sont des gens qui sont vulnérables, ce sont des gens qui sont touchés dans leur intégrité physique et psychologique. Ce sont des gens qui ont vraiment besoin d’une entreprise à caractère humain, » raconte Stéphane à ce sujet.

D’ailleurs, il pense vraiment que c’est l’élément clé qui leur permet de se différencier des autres entreprises qui œuvrent dans le même domaine. «Ce qui nous distingue de la concurrence c’est vraiment notre approche humaine parce que, oui on a le côté juridique parce qu’on a des avocats, mais on a des intervenants de carrière, des gens qui sont habitués de travailler avec des êtres humains. Notre contribution sociale, elle est vraiment dans notre approche humaine de ce domaine-là, » raconte-t-il. Même à l’interne, il est important de garder cette même approche humaine et de donner un espace aux employés pour vraiment leur permettre de se dépasser sans trop de restrictions. «La mission c’est d’amener les employés, qui sont nos collaborateurs à moi et Gregory, à développer leur plein potentiel. Leur faire confiance et les amener à être meilleurs au jour le jour.» Ce qu’il appelle, dans ses mots, une entreprise de confiance.

Sinon, ce qui motive le plus Stéphane dans le cadre de son travail c’est de pouvoir régler chaque dossier, peu importe sa complexité, et voir la vie des gens se changer instantanément devant lui. «C’est vraiment de voir les clients se transformer parce qu’on réussit à régler leurs dossiers et de voir les collaborateurs, employés, se transformer au fur et à mesure qu’on grandit pour aider les gens […] réaliser un dossier à la fois, un client à la fois, régler le problème de ces gens-là, les aider, leur donner l’heure juste, pour moi ça me rend heureux, » explique Stéphane.

Pour la suite, Stéphane espère surtout que malgré la croissance de l’entreprise, les employés garderont toujours les mêmes valeurs et la même mission au fil du temps. Un défi quotidien qui ne lui fait pas peur du tout étant donné la vision très claire qui est partagée par l’ensemble de l’équipe depuis toutes ces années. SLOGAR est, de toute évidence, une entreprise basée sur des valeurs très humaines qui n’a pas fini de changer des vies un dossier à la fois.

Texte par Audrey Léveillé-Huot

Ce contenu a été publié dans communication, entreprise, entreprise socialement responsable, entrevue, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.