Un employé difficile? Vraiment?

J’entends souvent parler des employés difficiles de la part des employeurs. Ils se sentent dépourvus devant cette situation et bien souvent, un avis ou deux ou trois ne vont pas régler la situation…c’est bien le contraire! Les gestionnaires savent très bien que l’employé va dénoncer ou déposer une plainte dès qu’il y a une évaluation négative.

L’employeur va marcher sur des œufs, va éviter d’agir, sachant très bien que même si  la plainte est non fondée, il y a des répercussions négatives. L’évitement est alors la seule solution possible aux yeux de l’employeur et la situation perdure jusqu’au moment où le gestionnaire exaspéré, un jour, va congédier l’employé sans avis et sans délai, ce qui évidemment, provoquera des conflits de longue durée. Les plaintes  de l’employé dans ce contexte, risquent d’être fondées.

Mais, il y a des solutions et dans le contexte il faut trouver la solution idéale. En fait, ce n’est pas nécessairement l’employé mais la situation qui est difficile! Il existe une panoplie d’outils pour aider un gestionnaire aux prises avec une situation difficile.

Francine Léveillé, Psychosociologue

Ce contenu a été publié dans employé, employé difficile, Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire